L’investissement productif est fortement recommandé en vue d’améliorer les résultats financiers d’une entreprise. En effet, il s’agit d’une étape obligatoire lors de la propagation d’un nouveau produit ou lors de l’ouverture d’un nouveau marché. Chaque investissement donnant lieu  à un retour financier est considéré comme étant productif.

Qu’est-ce qu’un investissement productif ?

La meilleure définition de l’investissement productif se tourne vers l’aptitude à générer des productions plus intenses. Ce dernier est considéré comme étant un ensemble d’investissement réalisé en vue d’augmenter positivement le niveau de production. L’investissement réalisé met en valeur une dépense immédiate en vue d’augmenter les chiffres d’affaires à long terme. L’objectif est de pouvoir déterminer un effet positif quantifiable pour augmenter la richesse d’un investisseur. Il existe plusieurs manières d’améliorer sa productivité. A priori, vous pouvez investir dans les machines et les outillages. Il vous est également possible d’entreprendre un investissement dans une campagne pour améliorer les échanges avec les clients réels et potentiels. L’investissement doit s’orienter vers l’amélioration de la production. Il peut s’agir d’un gain de temps si vous décidez d’investir dans l’automatisation par exemple. Tout investissement utilisé pour valoriser vos bénéfices peut être considéré comme étant un investissement productif.

Exemples d’investissements productifs 

L’investissement productif désigne les dépenses réalisées par les entreprises pour acquérir des biens durables qui vont servir plusieurs fois dans le processus de production. Ces biens, appelés capital fixe, ont une durée d’utilisation supérieure à un an et comprennent par exemple des machines, des outils ou une nouvelle usine.L’investissement productif est essentiel pour la croissance économique, car il favorise la rentabilité et la compétitivité des entreprises. Il permet d’améliorer la productivité et de stimuler l’activité économique.

En France, les entreprises sont les acteurs principaux de l’investissement productif. Elles peuvent bénéficier d’avantages fiscaux pour ces investissements, tels que des déductions d’impôts jusqu’à 40% du prix de revient des nouveaux outils ou équipements industriels acquis. Voici 4 exemples d’investissements productifs
  • Achat de machines pour augmenter la capacité de production d’une usine.
  • Acquisition d’un nouvel équipement technologique pour améliorer l’efficacité des processus de fabrication.
  • Construction d’un nouveau bâtiment pour étendre les installations de l’entreprise.
  • Investissement dans des outils de recherche et développement pour favoriser l’innovation et la création de nouveaux produits

L’investissement productif est donc un moteur essentiel de la croissance économique et de la compétitivité des entreprises.

Investissement productif : que faut-il retenir ?

Un investissement productif peut être connu comme étant un investissement obligatoire en vue de maintenir la cadence de vos chiffres d’affaires. Par ailleurs, vous pouvez vous adonner à un investissement mettant en valeur la modernisation de vos équipements pour des résultats plus efficients. L’acquisition d’un bien durable est considérée comme un investissement intéressant si elle participe à l’augmentation de la valeur de votre patrimoine actuel. Force est de constater qu’il existe un grand nombre d’investissements productifs possibles.

Vous pouvez opter pour un investissement corporel à travers l’achat d’usine, de machine ou de matérielle. Les investissements incorporels peuvent englober les licences, les fonds de commerce et les brevets.

Par ailleurs, les investissements financiers ont pour but principal d’augmenter le côté financier de l’entreprise. Vous pouvez vous adonner à l’achat des actions ou des obligations en fonction  de vos besoins.

Tout comprendre concernant l’investissement productif

Afin d’appréhender le retour de vos investissements productifs, il est jugé fondamental de réaliser un bilan comptable pour faire valoir les résultats des investissements réalisés. Pour comprendre le résultat, vous devez faire appel à un expert comptable pour obtenir les chiffres exacts par rapport aux actions entreprises.

Par ailleurs, il vous est possible de mettre en place des outils pour réaliser un suivi par rapport aux consommations productives de l’entreprise. L’efficacité des investissements productifs peut se montrer en fonction de  la durée d’intervention souhaitée. En effet, il est possible d’avoir des résultats après 6 mois ou un an d’activité. Par ailleurs, des investissements à grandes échelles nécessitent du temps pour un retour favorable.

Quels types de dépenses sont considérés comme des investissements productifs ?

Les types de dépenses considérées comme des investissements productifs sont les suivants:

Dépenses en bâtiments

Les dépenses réalisées par les entreprises pour l’acquisition, la construction ou la rénovation de bâtiments destinés à être utilisés dans le processus de production sont considérées comme des investissements productifs.

Dépenses en équipements

Les dépenses engagées par les entreprises pour l’achat de machines, d’outils, d’équipements informatiques ou de tout autre équipement nécessaire à la production sont également considérées comme des investissements productifs.

Dépenses en recherche et développement (R&D)

Les dépenses consacrées à la recherche et au développement de nouveaux produits, de nouvelles technologies ou de nouvelles méthodes de production sont également considérées comme des investissements productifs.

Dépenses en formation

Les dépenses engagées par les entreprises pour former leur personnel et améliorer leurs compétences sont également considérées comme des investissements productifs, car elles contribuent à accroître la productivité du travail.

Ces dépenses sont réalisées dans le but d’accroître les capacités de production, d’améliorer la productivité et de réduire les coûts unitaires, ce qui permet aux entreprises d’améliorer leurs résultats financiers

Quels sont les avantages fiscaux de l’investissement productif ?

Les avantages fiscaux de l’investissement productif sont les suivants :

  • Depuis 2019, les entreprises industrielles peuvent bénéficier d’un avantage fiscal exceptionnel en matière d’investissement productif, avec une déduction de leurs impôts jusqu’à 40% du prix de revient de leurs nouveaux outils/équipements industriels qu’elles auront acquis.
  • Cette déduction fiscale permet aux entreprises de réduire leur charge fiscale et donc d’augmenter leur rentabilité.
  • L’investissement productif peut également permettre de bénéficier d’autres avantages fiscaux, tels que des crédits d’impôt pour la recherche et le développement ou pour l’emploi de personnes en situation de handicap.